article(s) dans votre panier VOIR

BodyPaint sur Cinema 4D : Les projections

  • Vidéo 2 sur 37
  • 4h40 de formation
  • 37 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les projections
00:00 / 03:58
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce cours en ligne concernant le dépliage et la peinture de textures avec BodyPaint dans Cinema 4D R17, le formateur vous apprend comment réaliser les projections. L’objectif de ce tutoriel est d’éditer un objet. La première étape consiste à créer une sphère. Pour cela, vous basculez dans l’interface de Démarrage. Ensuite, il est utile de sauvegarder cet objet dans le dossier Dépliage UV pour ensuite lui attribuer un nom. Le choix de la dénomination indique l’application de la texture. L’étape suivante concerne la création de matériaux. D’abord, vous allez dans la fenêtre Modificateur de matériaux. Une fois à l'intérieur, vous réalisez un double clic dans le but d’éditer ce matériau. En effectuant cette action, vous disposez d'un répertoire au niveau de la texture, dans lequel vous pouvez choisir celle de l'objet. Vous pouvez par la suite passer à l’application de ce matériau sur votre sphère. La dernière étape est d’éditer l'objet. Par défaut, les objets comportent des cartes UV qui sont déjà imposées. Pourtant, afin de retoucher ces cartes, vous devez appliquer un dépliage de texture qui est l’étape fondamentale de l’édition. Après cela, vous passez au changement du type de projection. En notant que votre projection est par défaut en UVW. En conclusion, l’édition de l’objet commence à partir d’un dépliage de texture.